Le sylvopastoralisme dans le Var.

Le sylvopastoralisme dans le Var.

 

Le sylvopastoralisme contribue à la défense des forêts contre les incendies parce qu'il entretient les pare-feux.

L'élevage varois est constitué de 250 professionnels avec un cheptel de 54 000 brebis, 5 000 chèvres, 400 bovins, 3 000 équins.

Cet élevage est basé sur l'utilisation des sous-bois dans lesquels il puise 50 % de ses besoins en pâturage. La surface pâturée représente 100 000 hectares, soit 15 % du territoire départemental et 25 % des espaces naturels (bois, landes, friches).

Depuis 15 ans, dans le cadre de contrats agri-environnementaux passés avec l'Europe et l'État, les éleveurs s'engagent dans l'entretien de grandes coupures de combustibles. 120 opérations sont menées dans le Var, sur 5 413 hectares de pare-feux. Une cinquantaine d'éleveurs sont en contrat avec la collectivité avec leur 21 000 brebis, 400 chèvres et 2 000 bovins et équins. 

Depuis le 13 décembre 2004, une 4e génération de contrats "agriculture durable" est cofinancée par la Région et le Département. Le dossiers présentés en 2005 représentent 500 hectares de superficie pâturée en forêt.

 Le Conseil général du Var